L’inventaire des voies de communication historiques de la Suisse (IVS)

traditionell klein

Empierrement à l’ancienne, bois de Bouleyres près de Bulle (FR)
Photo: C. Reust, Basler & Hofmann

L’Inventaire fédéral
DL’inventaire des voies de communication historiques (IVS) a été créé pour protéger les voies de communication historiques de la Suisse. Il est constitué principalement de l’inventaire fédéral, un inventaire au sens de l'art. 5 de la loi sur la protection de la nature et du paysage (LPN). L’Inventaire fédéral recense des chemins qui revêtent une importance nationale et qui sont dotés d’une signification historique exceptionnelle dont l’aménagement originel est encore visible (env. 3750 km). Ces chemins sont placés sous une protection particulière.

Autres voies historiques inventoriées dans l’IVS hors Inventaire fédéral
L’IVS répertorie aussi des voies historiques qui ne figurent pas dans l’inventaire fédéral. Il s’agit de voies qui revêtent certes une importance nationale du point de vue de l’histoire des voies de communication, mais dont seul subsiste le tracé historique (env. 6800 km), et de voies d’importance régionale (env. 11 500 km selon les estimations) ou locale (env. 25 000 km selon les estimations) qui relèvent de la compétence des cantons.

Informations complètes sur le SIG-IVS
L’IVS contient des informations complètes sur les voies inventoriées, par exemple sur leur tracé, leur état, leurs qualités architecturales et leur importance historique. Cette multiplicité d’informations peut être consultée sur Internet sous ivs-gis.admin.ch via un système d’information géographique. Carte multimédia des voies de communication historiques de la Suisse, le SIG-IVS est un puits unique d’informations et de sources susceptible d’intéresser autant les amateurs que les spécialistes.

L’OFROU, service IVS de la Confédération

Le domaine Mobilité douce de l’Office fédéral des routes (OFROU) est le service fédéral au sens de l'art. 23 de l’ordonnance sur la protection de la nature et du paysage (ONP) chargé de la «protection des voies de communication historiques». Sur la base juridique de l’ordonnance concernant l’Inventaire fédéral des voies de communication historiques de la Suisse (OIVS), l’OFROU est chargé de la conservation des voies de communication historiques d’importance nationale. A cet effet, il met l’accent sur la surveillance, les subventions de la Confédération (aides financières) et l’information professionnelle. 
Le relevé, la dénomination, la publication et la protection des objets d’importance régionale et locale sont en principe du ressort des cantons.