Inventaire fédéral des voies de communication historiques de la Suisse (IVS)

En laissant des traces qui remontent à leur origine, les voies de communication historiques relient le passé au présent. Le but de l’Inventaire fédéral des voies de communication historiques de la Suisse (IVS) est de conserver et d’entretenir ces importants témoins de l’histoire.

Un exemple : Le pont Kesselismühle brave la force dévastatrice de l’eau

Bild Schutzenmatt 01

(Fotos: B&H)

Le pont Kesselismühle (objet IVS AI 110.1.1) est le plus vieux pont en arc maçonné du canton d’Appenzell Rhodes-Intérieures. Ses racines remontent jusqu’en 1535, avec l’évocation dans différents documents d’un « Schömpis Brug » situé à cet endroit. L’ouvrage tire son véritable nom d’un certain Michel Kissling, qui exploitait ici au XVIe siècle le moulin Kesselis.

Il fut construit dans sa forme actuelle en 1809, dans le cadre de la reconstruction de la route d’Appenzell à Gonten pour le passage des diligences. On suppose que la chaussée de ce bel ouvrage bâti a été adaptée à l’actuel niveau ascendant linéaire. Le pont présente ainsi une intéressante asymétrie qui résulte de l’arc vertical posé sur la roche à différentes hauteurs.

Des plombages en béton apportent la stabilité nécessaire
Avant sa remise en état, ce pont de maçonnerie en pierres sèches de la période pré-industrielle était très endommagé. Le mortier de ses joints avait subi les outrages du temps, c’est-à-dire de la pénétration de l’eau, en de nombreux endroits, à tel point que les murs frontaux et les pierres de crête de la voûte étaient pratiquement désolidarisés de la voûte centrale. Plusieurs pierres de la couche inférieure de l’arc étaient en outre tombées et le mur de soutènement contigu se bombait. Le pont avait également été sécurisé par des ajouts de béton et des crampons en acier inappropriés sur la face inférieure de l’arc.

L’une des priorités des travaux de remise en état résidait par conséquent dans la stabilisation statique du pont à long terme. Les pierres tombées de la voûte ou attaquées par le gel ont été remplacées. À cet effet, les cavités de la voûte ont été rebouchées avec du béton projeté sous pression (plombages en béton). Ce procédé permet au béton de s’imbriquer correctement dans les pierres existantes et de reboucher durablement les cavités. Grâce à ces plombages en béton, il n’a pas été nécessaire de recourir à des tirants transversaux, et les crampons en fer ont pu être retirés.

Keelisbruecke 02 5402

Rétablissement de l’étanchéité
De nombreux ponts en arc maçonnés – des ponts du Moyen Âge aux viaducs ferroviaires du début du XXe siècle – subissent les effets dévastateurs de l’eau. Sous l’effet du gel, l’eau détruit la structure et ouvre les joints, pénètre ainsi en profondeur et provoque une éluviation. C’est le cas du pont Kesselismühle, pour lequel un procédé d’étanchéification à plusieurs couches a été utilisé. Le dos a été colmaté avec un film liquide à deux composants, qui évacue l’eau dans un drain. Ce colmatage a été recouvert de tapis drainants qui remontent sur les côtés. On a ensuite rempli cette zone de béton filtrant, qui constitue la couche de fond pour le pavage du pont.

Nouveau revêtement et autres suppléments
Le revêtement du pont se compose de pierres à chaux provenant d’Alpnach. Très résistantes aux intempéries et à l’abrasion, elles sont idéales pour les pavages de routes et places. Bien qu’elles proviennent d’une autre région, elles s’intègrent très bien dans les murs en grès du pont.

Là où les éléments en béton inappropriés ont pu être enlevés, l’ouvrage de maçonnerie historique a été complété par des moellons équarris en grès de Rorschach. Les pierres manquantes dans les murs frontaux ont également été complétées. Ces travaux ont été réalisés en collaboration avec la spécialité Métiers de la pierre du Centre de formation professionnelle et continue de Saint-Gall. Les apprentis tailleurs de pierre ont fabriqué les nouvelles pierres de parement, auxquelles ils ont apporté leur propre finition de surface aléatoire dans la tradition de leur métier.

Depuis la fin des travaux de remise en état, le pont, dont la forme et la technique de maçonnerie sont uniques, brille de toute sa splendeur. Il a été inauguré début septembre 2019 et fait à nouveau le bonheur de la population comme chemin de promenade et de randonnée.

Info projet
Réfection et remise en état du pont Kesselismühle (Kesselisbrugg)
Objet IVS Al 110.1.1, objet d’importance régionale, tracé historique avec beaucoup de substance.

Gros plan

Archive de la documentation de terrain IVS dans la Bibliothèque nationale

Le Cabinet des estampes de la Bibliothèque nationale suisse a archivé et mis en valeur les documents d’origine des travaux de base pour l’inventaire fédéral des voies de circulation historiques. L’archive IVS a été intégrée à la collection AFMH (Archives fédérales des monuments historiques), où elle est dorénavant accessible à tous. Le rapport détaillé est disponible sur notre site Internet en langue allemande.

 

Mise à jour du rapport explicatif sur l’OIVS

Le rapport explicatif sur « l’ordonnance concernant l’inventaire fédéral des voies de communication historiques de la Suisse (OIVS) » constitue les instructions indispensables à la mise en œuvre active de l’ordonnance et, partant, au succès des projet d’aide financière. La nouvelle édition actualisée du rapport, qui inclut le texte de l’ordonnance, est disponible sur le site Internet de l’IVS en allemand, en français et en italien. La nouvelle version du rapport explicatif inclut les modifications apportées en 2017 dans le cadre de la révision de l’ordonnance concernant l'inventaire fédéral des paysages, sites et monuments naturels (OIFP).

 

La prise en considération des inventaires fédéraux dans les plans directeurs et les plans d‘affectations

301296ed81Les offices fédéraux de l‘environnement OFEV, de la culture OFC, des routes OFROU et du développement territorial ARE ont saisi l’opportunité de l’ATF Rüti pour montrer comment les inventaires fédéraux doivent être pris en compte dans les plans directeurs et les plans d’affectation. A télécharger

Demandes d'aide financière

Pour le traitement des demandes d'aide financière, le service fédéral chargé des voies de communication historiques a conçu un schéma de procédure et des formulaires.